Menu

Retrouvez nos kimonos et accessoires pour la pratique du judo et du karaté : vestes, ceintures, pantalons adaptés pour l'initiation.

Équipement

Il y a 3 produits.
Résultats 1 - 3 sur 3.

Qu'est ce qu'un kimono de judo ? 

Le kimono est l'habit traditionnel japonais. Il signifie « ce que l'on porte sur soi ». Ce vêtement désigne la robe en forme de T qui est portée au Japon lors des cérémonies. Ce terme de kimono est fréquemment attribué à tort aux vêtements d'entraînement qui sont utilisés dans la pratique des arts martiaux. Selon la discipline considérée, le terme approprié est keikogi, judogi ou katategi.

La tenue de judo est désignée par le terme « judogi ». C'est le terme utilisé par la Fédération française de judo dans sa réglementation. Gi signifiant « vêtement » en japonais, la traduction du mot est donc vêtement de judo. Certains désignent la tenue de judo par le terme keikogi, dont le préfixe signifie « entraînement », donnant ainsi vêtement d'entraînement. Elle se compose d'un pantalon, d'une veste fabriquée dans un tissu constitué de « sashiko », qui signifie « grain de riz » et de « hishisashi », pour « diamant », ainsi que d'une ceinture. Le judogi est généralement blanc, mais il peut être de couleur bleue lors des compétitions de judo, afin de mieux distinguer les deux adversaires.

Comment choisir un kimono de judo ?

Pour la pratique de cet art martial, il est exigé de revêtir la tenue adaptée. Le kimono de judo diffère selon la taille du judoka et son niveau. Le grammage de la tenue d'un judoka débutant n'est pas le même que celui d'un judoka en compétition. Le niveau du judoka est indiqué par la ceinture qu'il porte à la taille. Neuf grades, appelés « kyu » et couleurs sont attribués aux ceintures des enfants, depuis la ceinture de judo blanche dès l'âge de 4 ans, jusqu'à la ceinture marron à 14 ans. Les grades supérieurs sont au nombre de 11, afin d'accompagner l'évolution du judoka dans la maîtrise de son art. Ils portent alors le nom de « dan ».

Le port du judogi est codifié par la Fédération internationale de judo (IJF). La veste doit être ajustée au corps. Les manches doivent arriver au niveau du poignet, à 1 cm près. Le bas du pantalon ne doit pas être à plus de 5 cm au-dessus de la malléole. L'espace compris entre le tissu et la peau doit se situer entre 10 et 15 cm. La ceinture ne doit pas pouvoir être défaite en poussant les deux extrémités, celles-ci devant être à une distance de 20 à 30 cm du nœud.

Pourquoi choisir notre équipement de judo ?

Nous vous proposons une veste de judo qui est spécifiquement destinée à l'initiation. Elle est fabriquée 100 %, dans un coton ultra résistant. La veste est croisée et dotée d'un cordon d'attache, ainsi que d'une accroche en velcro. Le col et les manches sont agrémentés d'un liseré bleu ou rouge qui ont pour but de faciliter la pratique de l'entraînement. Ces marques constituent en effet, les points de référence pour les prises inversées. Un liseré de couleur orange indique la ligne de sécurité au dos du judogi. Enfin, un large rectangle violet situé à l'arrière correspond à l'ippon. Différentes mesures sont disponibles, associées au pantalon, dont le choix doit respecter la taille du judoka, selon les explications ci-dessus. Nos ceintures de judo, quant à elles, sont disponibles en autant de couleurs qu'il existe de grades, pour accompagner les enfants dans leur progression.