Menu

Retrouvez nos produits pour la pratique de la lutte adapté à toute utilisation quelque soit le niveau du pratiquant.

Lutte

Il y a 2 produits.
  • Surface d’initiation à la lutte composée de 6 chemins associatifs 600 x 100 x 4 cm pliable en 3 volets de 200 x 100 x 4 cm.

    2 137,20 € HT / unité

    Conditionnement : unité

  • Agglorex est fournisseur officiel de la fédération Internationale de Judo. Tatamis conforme à la norme Européenne EN 12503-3 - Homologation selon EN 12503-3- Porteur du label FF judo (Fédération Française de Judo)- Fournisseur officiel de la F.I.J. Usage recommandée- Pour compétitions et entraînements

    75,27 € HT / unité

    Conditionnement : Tatami

Résultats 1 - 2 sur 2.



Quelle est l'histoire de la lutte ?

La lutte est, après l'athlétisme, le deuxième sport de compétition le plus ancien au monde, sans doute parce qu'il pouvait se pratiquer sans équipement particulier. On en veut pour preuve l'existence de peintures rupestres, datant de 3 siècles avant J.C., qui représentaient des lutteurs en train de guerroyer. La lutte fait d'ailleurs partie des sports des premiers Jeux antiques, qui se sont déroulés en 708 avant J.C.

On distingue deux disciplines : la lutte gréco-romaine et la lutte libre. Les règles de la première obligent les adversaires à porter attaque avec les bras et le haut du corps exclusivement et ils ne peuvent saisir l'adversaire que sur ces mêmes endroits. Tandis que dans la pratique de la deuxième, les jambes peuvent également être utilisées, aussi bien celles du lutteur, que celles de son adversaire. Avant d'intégrer les olympiades modernes à Saint-Louis en 1904, comme discipline olympique, la lutte était pratiquée en démonstration dans les festivals et les foires. La lutte féminine est reconnue par les instances olympiques lors des jeux d'Athènes de 2004.

Quel est l'équipement réglementaire pour pratiquer la lutte ?

La Fédération française de lutte (FFL) préconise une tenue de lutte relativement stricte. Celle-ci se compose d'une combinaison qui laisse les épaules dégagées et qui arrive à mi-cuisse. Elle épouse parfaitement le corps pour ne pas donner lieu à la moindre prise à l'adversaire. Les modèles sont adaptés aux enfants, aux femmes et aux hommes. Une alternative consiste à porter un caleçon moulant et un tee-shirt noirs. Les manches de ce dernier doivent porter la couleur du niveau obtenu par le lutteur. La tenue se complète par des chaussures à la matière suffisamment souple pour permettre une parfaite aisance au niveau des mouvements de jambes. Ces chaussures de lutte doivent apporter la stabilité nécessaire pour réussir les déplacements et les prises avec précision. L'équipement doit également intégrer les accessoires de protection de lutte tels que coudière, genouillère et coquille. Enfin, le sol de la salle ou du gymnase doit impérativement être recouvert de tapis de lutte adaptés, afin que la sécurité des athlètes soit assurée.

Pourquoi choisir notre équipement de lutte ?

L'initiation à la lutte peut débuter dès l'âge de 4 ans, afin de développer la motricité, d'aiguiser les capacités de décision et d'apprendre à canaliser son agressivité, rendant celle-ci, positive. Que ce soit dans les structures de Baby Lutte des clubs dédiés ou dans les écoles de lutte, il est indispensable de se doter de surfaces d'initiation à la lutte spécifiquement conçues pour la pratique de la discipline. Ainsi en est-il de nos chemins associatifs. Leur revêtement est en PVC grain cuir de 650 g/m². L'intérieur est composé de mousse polyéthylène de densité 33 kg/m3. Ils sont traités contre le feu, avec un dessous antidérapant. Très fonctionnels, nos tapis de lutte sont dotés de quatre poignées de transport pour une manipulation aisée et ils sont pliables pour un encombrement limité. Un cercle rouge large de 50 cm est tracé, afin de délimiter la surface de lutte autorisée.